Leo Saint-Martin

Consultant

 

Léo a rejoint DECISION en 2017 en tant que consultant où il apporte ses compétences en économie, statistique, finance et stratégie.

En 2019-2020, Léo a été en charge de l’étude « Technologies émergentes dans les composants et systèmes électroniques (ECS) – Opportunités à venir » (SMART 2018/0005), réalisée pour la Commission européenne (DG CONNECT). Cette étude réalise une feuille de route des technologies émergentes (calcul haute performance, intelligence artificielle, blockchain, etc.) à travers l’industrie électronique, estimant leurs impacts économiques potentiels au cours de la prochaine décennie et incluant des recommandations politiques concernant les technologies à soutenir.

En 2018, Léo a participé à l’étude « L’écosystème électronique : panorama, évolutions et position de l’Europe dans le monde » (SMART 2016/0007), également réalisée pour la Commission européenne DG CONNECT où il était notamment en charge de l’étude du secteur de l’électronique automobile.

Léo est également en charge de plusieurs projets et études pour des associations industrielles, des industriels et des cabinets de conseil sur des sujets liés à l’industrie électronique depuis 2017.

Léo est notamment en charge de l’étude de l’industrie électronique automobile et de ses innovations : electrification of powertrains, ADAS, Infotainment, etc.

Léo a enfin joué un rôle actif dans les études menées par DECISION sur les industries de la sécurité pour le compte du Conseil National de l’Industrie et du Comité Stratégique de Filière Sécurité (regroupant le ministère de l’Économie, le ministère de l’Intérieur, les associations professionnelles, etc.). Par exemple, il est en charge de la création et du développement d’une base de données regroupant plus de 5000 entreprises et centres de recherche de l’industrie française de la sécurité (raison sociale, nationalité, nombre d’employés, segment d’activité, chiffre d’affaires, géolocalisation, etc.).

Avant de rejoindre DECISION Études & Conseil, Léo a mené de nombreux projets de recherche théoriques et empiriques en économie et statistique axés sur les enjeux de développement local et international. Léo a également mené un projet de réorganisation des outils de mesure de la performance du microcrédit de la deuxième institution indienne de microfinance (ESAF) : plan stratégique, études d’impact, etc.

Léo est titulaire d’un master en économie internationale et développement de l’Université Paris-Dauphine, d’une certification en finance d’entreprise d’HEC et d’une bi-licence en économie et droit de l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense.